Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 4

  • Game2 : Winter

    jeux,médias,télévision,survie,survivor,terreur

    “De nos jours, on survit à tout sauf à la mort” Oscar Wilde

     

    Jamais cette phrase d'Oscar Wilde n'aura eu autant d'échos, de résonances. Depuis des années, j'attends la confirmation d'une hypothèse. Depuis que j'ai lancé mes recherches sur le Ricanement, plusieurs articles ont été publiés dans L'IMPÉRATIF. Nombreuses ont été les remarques sur mes articles qui dénoncent le déraillement de la conscience humaine, l'affaiblissement du réflexif au profit d'un mimétisme immédiat... 

    Mais ce ricanement qui nous pousse à croire que se moquer de la différence est salvateur, que tous les savoirs sont équivalents, que les connaissances distribuées par le net valent tout ce que l'on peut nous transmettre humainement... Celui-là même n'est que l'aboutissement sordide d'une société qui se donne en spectacle. Platon dans son allégorie de la Caverne nous avait pourtant bien mis en garde. 

    Ce ricanement c'est le symbole d'un état. Celui d'une société agentique (celui définit par Milgram - tellement actuel avec les réseaux sociaux). Oui certains vont hurler... Peu importe. Nous sommes entrain d'atteindre les sommets de ce comportement d'obéissance à des injonctions (contradictoires) extrêmes. 

    A force de voir des bombardements réels (via les journaux) ou virtuels (via le cinéma), nous allons accepté sans sourciller une émission où tout est permis - plus exactement où la mort est attendue et si possible de façon la plus horrible un corps violé, congelé par le froid, dévoré par un loup ou un ours ce serait vraiment parfait (le tout filmé par la caméra Go Pro... ça c'est le top du top).

    "Game2 : Winter". Les règles sont simples : "chaque participant donne son consentement, disant qu'il accepte d'être mutilé, voire tué. Deux mille caméras, 900 hectares et 30 vies. Tout est permis. Combats, alcool, meurtre, viol, tabagisme, tout.»

    Ce "jeu" n'est que le prolongement de cette émission anglaise où en direct un homme a joué à la roulette russe. Pensez-vous que tous les téléspectateurs attendaient qu'il s'en sorte ?

    L'inventeur de ce jeu, Yevgeny Pyatkovsky, explique qu'il "refusera toute réclamation des participants, même s'ils devaient être tués ou violés". Pour se faire, il distribuera un contrat avant le début de l'émission.

    Poussons le cynisme jusqu'au bout... Les candidats porteront une GoPro pour se filmer en permanence, l'émission devant être diffusée 24 heures sur 24. Elle sera tournée en Sibérie (en hiver 2017). Et évidemment, tout le monde espère, que les températures vont descendre à -40° sinon cela n'aurait aucun intérêt. On attend aussi avec impatience, le premier candidat qui sera dévoré par un ours ou le combat avec le loup, ou mieux encore celui qui va mourir gelé. J'oubliais si les couteaux sont autorisés, les armes à feu pas encore (il faut quand même suivre les lois de la Fédération de Russie). 

    Evidemment tout cela n'est pas gratuit... Le vainqueur remportera 1,6 million de dollars. Déjà 60 candidats sont volontaires... Et 5 pays souhaitent diffuser cette émission en direct...

    Bienvenue au XXI° siècle, où l'on s'inspire des jeux vidéos pour créer des réalités (anciennement existantes). La survie a existé, il fut un temps où des humains ont réellement traversé la Sibérie en hiver... Il fut un temps aussi où les gladiateurs existaient... 

    A part cela tout va bien dans le meilleur des mondes.

  • Jacques Lacan

    “La psychanalyse est un remède contre l'ignorance. Elle est sans effet sur la connerie.”

    Jacques Lacan