Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lecture(s) - Page 3

  • Pascal Ordonneau : Monnaies cryptées

    Pascal Ordonneau, monnaies, cryptées, bitcoin, algorithme, data, confiance, blockchaine, confiance

    Voilà le livre à mettre entre toutes les mains pour comprendre les monnaies cryptées, leurs histoire, leurs failles. Un essai complet sur cette "révolution" des monnaies cryptées... Mais qu'est-ce donc que ces monnaies ? Sont-elles issues de cryptes, de vieilles caves ? Là où les mondes supérieurs, extérieurs n'existent plus... Quels seraient donc les repères pour dire que cette monnaie vaut telle valeur ou telle autre ?

    Comme le souligne, Pascal Ordonneau, les monnaies cryptées sont donc dématérialisées, inscrites sur des registres ou fichiers informatiques dont les unités de compte sont identifiables et traçables depuis leur création jusqu’à la dernière transaction. Mais qu'est-ce que cela veut dire ? Comment garantir que l'algorithme serve les intérêts de tous et pas de quelques-uns ?

    Ici il nous propose de nous attarder notamment sur le Bitcoin. Créé en 2009, le Bitcoin s'échange de pair en pair sans intermédiaire tout en reposant sur la blockchain — à l'image du Ripple, autre cryptomonnaie moins médiatisée, mais qui a affiché en 2017 une croissance de 36 000 % en un an ! 

    Selon Mark Barrenechea (CEO de Opentext) : "En matière de monnaie virtuelle, l'une des plus grandes innovations est sans conteste l'utilisation de la technologie blockchain. Son potentiel va bien au-delà du changement de notre mode d'échange et de gestion de la richesse. En reliant une chaîne d'informations archivées ou 'blocs' impossibles à modifier, la blockchain a la capacité de créer des systèmes plus transparents et plus sûrs. Ses applications seront nombreuses : modes de transactions, renouvellement de passeports, vote, location de véhicules, paiement d'impôts et même mode d'identification personnelle. 2018 sera ainsi l'année de la blockchain, surtout dans les domaines de la sécurité et du chiffrage". 

    Mais bon, le Bitcoin a connu de beaux revers... mais c'est tout à fait logique. Puisque nous devons, nous pencher sur le principe de la blokchain. il s'agit d'une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. 

    Par extension, une blockchain constitue une base de données. Pourquoi simplement parce qu'elle contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et distribuée : elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne. 

    Mais qui a travaillé sur ses propres biais cognitifs ? Qui est donc capable de bien affirmer que ce qui lui semble crédible l'est réellement ? Voilà ce à quoi nous invite Pascal Ordonneau à situer, à questionner l'aspect mythique, mythologique de cette chaîne.

    Au fil des chapitres, des rappels des évolutions de ces monnaies, il nous explique qu'elles s’échangent selon des modes d’identification des acteurs et des transactions.  Rien ne peut se déboucler tant que le « décryptage » n’a pas été mené à bien. Le risque de paiement en double (ou triple) est éliminé par la difficulté des calculs (algorithmes) de chiffrement. Les traditionnels « tiers de confiance » que sont les banques et les interventions humaines ou institutionnelles qui les caractérisent sont remplacées par les techniques de cryptage essentiellement mathématiques.

    Toute blockchain publique fonctionne nécessairement avec une monnaie ou un token (jeton) programmable. Le Bitcoin n'est donc qu'un exemple de monnaie programmable.

    Les transactions effectuées entre les utilisateurs du réseau sont regroupées par blocs. Chaque bloc est validé par les noeuds du réseau appelés les “mineurs”, selon des techniques qui dépendent du type de blockchain. Dans la blockchain du bitcoin cette technique est appelée le “Proof-of-Work”, preuve de travail, et consiste en la résolution de problèmes algorithmiques.

    Une fois le bloc validé, il est horodaté et ajouté à la chaîne de blocs. La transaction est alors visible pour le récepteur ainsi que l’ensemble du réseau. Mais qui est donc le récepteur pour comprendre la valeur ? Et être certain que cela vaut encore quelque chose ?

    Au fur et à mesure des mots, des pages, le Bitcoin révèle son véritable visage celui d'une illusion que je partage totalement. Un algorithme reste un algorithme, ou sinon donnez-moi à minima le code, étudions-le ensemble. Laissons-le en licence libre, afin que nous puissions tous le modifier. L'or métaphorique du net qui entraîne un engouement populaire... Ce n'est donc bien que cela le bitcoin : une métaphore qui fonctionne sur l'illusion d'une utopie. 

     

    ______ 

    Plus d'informations :

    Pascal Ordonneau, banquier, a été DG et PDG de banques françaises, anglaises et américaines. Il est SG de l’Association « Iconomy ». Auteur d’une dizaine d’ouvrages parmi lesquels cinq livres d’économie et de finance, il est chroniqueur aux Échos, au Huffington Post et conférencier (monnaies cryptées et Allemagne).

    Résumé de l'éditeur

    "La Révolution Démocratique et Libertarienne des Monnaies Cryptées fera-t-elle long feu ? Le Bitcoin, monnaie célèbre par ses frasques, ses dealers, et ses cours qui s'envolent et s'effondrent n'est-elle que le cheval de Troie de la Blockchain ? Celle-ci, à l'inverse, n'est-elle pas un déni de démocratie, pour être tombée entre les mains des puissants de l'argent, de la technologie et des réseaux. Ce n'est pas seulement un débat pour Geeks. Derrière les lignes de code qui s'échangent et se vendent ce sont les Smart contracts qui avancent et avec eux l'Internet des objets.
    Après la Révolution Internet où tout a été ouvert à tous, où les réseaux ont vu leur mobilité accrue dans des conditions jamais vues, entre mobiles, laptops, tablettes et ordinateurs connectés, on doit compter sur la révolution des connections Peer to Peer. Sécurisées grâce à la cryptographie et ouvertes à ceux qui veulent y contribuer, elle revendique la fin des intermédiaires et des sachants. Elle promet le renouveau de la confiance.
    Les monnaies cryptées continueront-elles à se multiplier, mettant à mal l'argument de la monnaie unique ? Ou bien se cantonneront-elles dans un statut de monnaie spécialisées entre connaisseurs et aficionados ?

    La Blockchain sera-t-elle l'ossature de la société de demain ? Les promesses sont considérables, la route est semée d'embûches. Est-il raisonnable de s'en remettre à un tiers de confiance sous forme d'équations mathématiques ? Écrit au beau milieu d'un mouvement pareil au torrent qui s'écoule, ce livre questionne beaucoup, rassemble un grand nombre d'expériences et propose des points d'ancrage. Un livre entre étonnement, enthousiasme et regard critique."

    Acheter l'ouvrage en cliquant ici

     

  • Les violences faites aux femmes

    Capture d’écran 2017-11-21 à 12.11.40.png

    Diplômées est une revue de l’Association Française des Femmes diplômées de l’Université. Dans le cadre de ses actions l’association cherche à donner de la visibilité aux femmes dans tous les domaines et notamment la recherche.

    Si le double-numéro précédent (260-261) interrogeait « Les migrations au féminin », nous avons choisi d’aborder dans ce nouveau double numéro, « Les violences faites aux femmes ». Nous avons rassemblé des chercheuses de tous horizons : droit, histoire, médecine, philosophie, psychologie, sociologie,…

    Ce choix éditorial n’est pas anodin et il a été décidé bien avant l’actualité « #balancetonporc » ou « #metoo ». Si la parole sociale semble se déployer plus facilement aujourd’hui, elle ne doit pas non plus masquer la réalité des violences que les femmes subissent chaque jour dans le monde.

     

    Ont participé à ce livre : Magalie Besse, Camille Boutron, Sonia Bressler, Isabelle Broué, Marie-Thérèse Cazenave, Sylvie Cromer, Liliane Daligand, Kiteri Garcia, Françoise Guyot, Marie-France Hirigoyen, Marine Lemant, Laura Loudcher, Erica Mancel Salino, Claude Mesmin, Sophie Mousset, Emmanuelle Piet, Catherine Raban, Hélène Romano, Maria Grazia Soldati, Catherine Vasselier-Novelli, Laetitia Vivien.

    Pour vous procurer cet ouvrage, vous pouvez vous rendre sur Amazon en cliquant ici !

  • La communication en temps réel

    9782212567045_h430.jpg

    Pendant que vous lisez ceci, combien de tweets sont passés ? combien de messages Facebook ? Combien de photos sur Instagram... Combien de snap ? Bref, partout tout le temps, le monde court, vibre... Les yeux pliés sur nos écrans, les doigts captés que faisons-nous si ce n'est converser avec les autres ici ou ailleurs ? Mais si nous nous le faisons, que doivent faire les entreprises ?

    « Une marque doit apprendre à travailler en temps réel » explique Anthony Babkine DGA de TBWA Corporate. Pour lui, il est essentiel de « se préparer en amont à toutes les situations".

    Ensemble avec Emmanuel Chila l'ouvrage La communication en temps réel naît. Un essai sous forme de guide. Il s'agit pour le lecteur de comprendre non les outils dans leurs détails, mais bien davantage la stratégie. Ils expliquent, à l'aide de nombreux exemples, comment arriver à réussir un live entre authenticité et préparation entre émotion et pédagogie. 

     

    Le mot de l'éditeur 

    Allumez votre Smartphone, démarrez vos médias sociaux : Avec la collaboration de Marion Dubuc et Chloé Balleix vous êtes en direct !

    Rien de plus facile aujourd'hui que de filmer en pleine rue et de diffuser une vidéo qui sera partagée en temps réel sur les réseaux sociaux. Pourtant, contrairement aux idées reçues, le live se prépare, s'anticipe et recèle bien des subtilités pour être efficace au service des marques et personnalités.

    Avec des plateformes telles que Périscope, Snapchat ou Facebook Live, en passant par des stratégies telles que le newsjacking, les marques sont confrontées à un véritable changement de paradigme et n'ont jamais eu autant d'occasions de rayonner en temps réel.

    Cet ouvrage propose de conseiller les marques mais aussi les individus pour être audible et visible à l'ère du live : quelle stratégie adopter ? Comment se mettre en scène ? Quelles sont les plateformes inévitables ? Quelles sont les opportunités et les erreurs à ne pas commettre ? Comment mesurer le succès d'un live ?

    • Introduction - Pourquoi et comment le live est-il devenu incontournable ?
    • Partie 1 - La stratégie du live : des leviers pour une communication efficace
    • Partie 2 - Le live sur les médias sociaux : les incontournables pour communiquer en temps réel
    • Partie 3 - Les outils du live pour optimiser votre expérience sur le web

     

    Pour vous procurer cet ouvrage : cliquez ici !

  • Droit d'auteur & propriété intellectuelle dans le numérique

    Eyrolles, édition, lecture, book, Droit d'auteur

    Dans un monde ultra numérisé, savons-nous encore quels sont nos droits ? Savons-nous si un retweet est une copie ? Quels sont les droits d'un blogueur ? Pourquoi existe-t-il des sites "libre de droit" ? Quels sont les risques concernant la diffusion de mon opinion sur les forums ? un commentaire pet-il me condamner ?

    Entre noms de domaine, publications sur les réseaux sociaux, liens hypertextes, bases de données et autres spécificités du monde digital, ce livre vous donne le plein d'astuces et d'informations. Un livre riche qui permet à chacun de se retrouver dans cet univers numérique.

     

    Le mot de l'éditeur !

    "Dans l'univers numérique, nous sommes à la fois consommateurs de contenus créés par d'autres et créateurs nous-mêmes. Publication de commentaires ou de contributions, mise en ligne de photos et de vidéos, téléchargement de musiques ou de films, utilisation de données publiques dans une application mobile, copie privée, création d'un site web ou d'un nom de domaine, utilisation ou création de logiciels..., nous devons connaître et respecter les droits d'autrui sur ces oeuvres, et aussi faire respecter nos propres droits.

    Cet ouvrage expose les fondamentaux du droit de la propriété intellectuelle et du droit d'auteur, que doivent maîtriser aussi bien les utilisateurs que les créateurs. Etendue des différents droits, procédures de protection et de dépôt, sanction des infractions, lutte contre la contrefaçon organisée, exceptions et limites du droit d'auteur, données publiques, licences libres... Les dernières évolutions du droit du numérique sont disséquées et expliquées de façon claire et accessible à tous.

    Ce livre répondra à de nombreuses questions concrètes : quels sont les droits d'auteur d'un employé sur une oeuvre créée dans le cadre de sa mission ? Comment protéger ses droits sur un logiciel ou sur un site web ? Peut-on télécharger librement une oeuvre en ligne au titre de la copie privée ? Est-ce que retweeter, c'est copier ? Peut-on choisir n'importe quels termes pour son nom de domaine ? Une licence logicielle peut-elle être vendue d'occasion ?

    A qui s'adresse ce livre ?

    • Aux développeurs, agences web, prestataires et SSII qui créent des sites web et des applications
    • Aux start-up du numérique, qui ont toutes du patrimoine intellectuel à protéger et qui ignorent trop souvent, à leurs dépens, les règles à respecter
    • Aux blogueurs, créatifs, designers et communicants
    • A toute organisation qui possède un site sur le Web ou une application mobile, ou qui gère du contenu numérique
    • Aux directeurs informatique, financier, administratif, juridique...
    • Aux dirigeants d'organisations, pour connaître leurs obligations légales et leur risque pénal ou administratif
    • Aux étudiants en numérique, en droit et en communication
    • Aux juristes à la recherche d'un ouvrage de référence"

    Droit d'auteur et propriété intellectuelle dans le numérique de Fabrice Mattatia, aux éditions Eyrolles, paru en août 2017, format 19 x 23 cm, 241 pages, 34 euros