Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Média(s)

  • Si on parlait de Shaoyo Liu ?

    Nous allons revenir sur un fait d'actualité : le décès de Shaoyo Liu. 

    Rappelons les faits : ce père de famille avait une paire de ciseaux dans la main, chez lui, un policer de la BAC est entré et a tiré. Non le policier n'a pas été victime d'une agression... Bizarre... Bizarre...

    Pourquoi devons-nous en parler ? Tout simplement, parce que ce sujet a été mis en lumière de façon inappropriée... et totalement raciste ! Enfin c'est vrai quoi du moment que cela touche "un chinois", en France, tout le monde s'en fout. Et pourtant, nous devrions voir cela comme un indice du traitement différenciant et/ou différencié de l'information.

    "Chinois" pour qualifier toutes les personnes venant d'Asie... N'oublions pas que le nems ne sont pas chinois, et là revient très vite l'idée que "tous les bridés" sont les mêmes. Racisme, racisme quand tu nous tiens. 

    Mais pour faire court... je vous laisse avec Océan Rose Marie qui a fait la chronique que j'aurais aimé faire en texte, mais bon comme la vidéo ça plait à tout le monde...

     

    Avec humour cela passe sans doute mieux. Mais il est certain qu'il faut continuer à ouvrir l'oeil et le bon en matière de médias.

    Quelles sont les suites, une semaine après. C'est assez simple, en fait, dès que des manifestations ont eu lieu, elles ont été intitulées "manifestation en soutien au chinois tué". Une façon de détourner l'attention. Une autre consiste à faire "fuiter" un document du renseignement intérieur (DGSI)... ou comme l'indique le Parisien "une note secrète sur les incidents à Paris"...

    Et là vous ne devriez même pas aller au-delà de ce titre pour comprendre qu'il s'agit d'un coup monté.

    Tour à tour dans l'article vous aurez le droit à la mafia et aux agents secrets chinois. Et encore mieux, on note qu'une nouvelle génération "chinoise" serait entrain de se rebeller contre le gouvernement chinois mais aussi contre la mafia...

    Bref... nous sommes prévenus si la communauté chinoise s'agite, c'est qu'il s'agit d'un complot... En d'autres termes, ce n'est pas encore aujourd'hui que la communauté chinoise aura le droit à la parole et surtout qu'elle sera audible. 

  • Eva Bartlet : et la liberté de parole ?

    Eva Bartlet, journaliste canadienne a récemment critiqué la couverture médiatique de la crise syrienne lors d'un sommet de l'ONU. Lors de cette conférence de presse organisée par la mission syrienne auprès de l'ONU, elle a qualifié d’«erronée» la couverture médiatique occidentale de la guerre en Syrie, affirmant que leurs sources de l'Occident n’étaient «pas crédibles» et même, dans le cas d'Alep, irréelles.

    Vous pouvez regarder ci-après la vidéo.

     

     

    Aujourd'hui elle dénonce les pressions qu'elle subit et les accusations qui lui sont adressées. Pour rappel, Eva Bartlett, est journaliste indépendante et militante des droits de l'homme.  Elle tient un blog sur RT.com (attention ceci est la plateforme médiatique russe - seul média qui embauche un tas de journalistes indépendants).