Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

femmes

  • Diplômées : Les Pionnières

    pionnières, femmes, droit, égalité, art, sport, sciences, claude mesmin, sonia bressler, Diplômées est une revue de l’Association Française des Femmes diplômées de l’Université. Dans le cadre de ses actions l’association cherche à donner de la visibilité aux femmes dans tous les domaines et notamment la recherche.

    « Les Pionnières », voici un thème qui nous tenait particulièrement à coeur. Par cette expression, nous cherchons, dans ce numéro, à rendre hommage aux femmes qui explorent l’humanité, mais aussi le monde, ou bien l’espace.
    Elles sont plus nombreuses qu’on ne peut le soupçonner. Souvent loin des médias, elles passent sous les espaces traditionnels de visibilité. Ce numéro est consacré à celles d’hier mais aussi d’aujourd’hui. Au travers de plusieurs chapitres et de nombreux articles, il s’agit de tracer des portraits, des parcours, mais aussi de découvrir le lien entre toutes ces femmes.

    Ont participé à ce livre : Marie Bagi, Isabelle Béné, Sonia Bressler, Yvette Cagan, Anne-Sophie Coppin, Annie Crépin, Françoise Dasque, Laurence Frabolot, Jie Gao, Renée Gérard, Stéphanie Gicquel, Nadine Gomez, Alain Janicot, Christine Janin, Fanny Lévy, Claude Mesmin, Isabelle Mons, Elisabeth Nicoli, Sylvina Boissonnas, Michèle Idels, Nadia Pour, Françoise Richard, Hélène Romano, Maria Grazia Soldati, Sylvie Técoutoff, Inès Vissouze de Haven, Laetitia Vivien, Jing Xie.

    • Genre : Essai/Revue
    • ISBN : 979-1097042370
    • Nombre de pages : 372
    • Format : 15,5 x 22 cm 
    • Prix : 22€
  • Femmes & Géopolitique(s)

    Diplômées, AFFDU, femmes, géopolitique, claude mesmin, francine rosenbaum, sonia bressler, égalité, rechercheLa Revue Diplômées est une revue de l’Association Française des Femmes diplômées de l’Université. Revue scientifique à comité de rédaction, elle a pour vocation de promouvoir la recherche et la visibilité des femmes chercheuses en Europe. D’inspiration généraliste et interdisciplinaire, libre à l’égard de toute école de pensée et des modes intellectuelles. Sa périodicité est de quatre numéros par an, elle accueille ainsi des textes théoriques et de recherches.

    Dans ce numéro, nous avons souhaité interroger la thématique  "femmes et géopolitique(s)". Quels sont leurs liens ? Là, nous pourrions très rapidement nous entendre dire que les femmes (en tant que nombre) font partie des variables des stratégies géopolitiques Combien sont-elles ? Manquons-nous de femmes ?

    Pourrions-nous dire si, à l’échelle planétaire ou d’un pays, les femmes sont désirantes (avec la variable du nombre d’enfants par femmes) ? Les femmes ont été pendant des siècles considérées comme des variables d’ajustement, c’est ce que l’archéologue et préhistorienne Marija Gimbutas a démontré dans ses travaux.

    En mettant en avant que l’emprise du discours masculin sur les sciences humaines avait considérablement orienté notre construction mentale et sociétale. Il nous faut donc aborder le lien entre les femmes et les géopolitiques de façon plus ouverte, plus holistique sans doute. Vous l’aurez remarqué, nous ne parlons pas d’une « géopolitique » unique. C’est impossible mais bien de géopolitique(s) plurielles. Il y a, en effet, autant de territoires que d’êtres humains.

    Ont participé à ce numéro : Sylvie Aguire, Jacqueline Andoche, Jean Michel Belorgey, Sonia Bressler, Yvette Cagan, Anne-Sophie Coppin, Simonella Tanguy -Domingos, Angelina Durand-Vallot, Renée Gérard, Béatrice Giblin, Carole Gomez, Marie-Claire Hamard, Martine Lévy, Sylvie Matelly, Claude Mesmin, Anne Nègre, Mélanie Place-Mezzapesa, Francine Rosenbaum

     

    • Genre : Essai/Revue
    • ISBN : 979-1097042202
    • Nombre de pages : 252
    • Format : 15,5 x 22 cm 
    • Prix : 18 €
  • Diplômées : les violences faites aux femmes

    Les_violences_faites_aux_femmes.jpgSi le double-numéro précédent (260-261) interrogeait « Les migrations au féminin », nous avons choisi d’aborder dans ce nouveau double numéro, « Les violences faites aux femmes ». Nous avons rassemblé des chercheuses de tous horizons : droit, histoire, médecine, philosophie, psychologie, sociologie,…

    Ce choix éditorial n’est pas anodin et il a été décidé bien avant l’actualité « #balancetonporc » ou « #metoo ». Si la parole sociale semble se déployer plus facilement aujourd’hui, elle ne doit pas non plus masquer la réalité des violences que les femmes subissent chaque jour dans le monde.

      

    Ont participé à ce livre : Magalie Besse, Camille Boutron, Sonia Bressler, Isabelle Broué, Marie-Thérèse Cazenave, Sylvie Cromer, Liliane Daligand, Kiteri Garcia, Françoise Guyot, Marie-France Hirigoyen, Marine Lemant, Laura Loudcher, Erica Mancel Salino, Claude Mesmin, Sophie Mousset, Emmanuelle Piet, Catherine Raban, Hélène Romano, Maria Grazia Soldati, Catherine Vasselier-Novelli, Laetitia Vivien.

    • Genre : Essai/Revue
    • ISBN : 979-1097042127
    • Nombre de pages : 346 
    • Format : 15,5 x 22 cm 
    • Prix : 12€
  • Diplômées : artistes empechées

    Artistes_empêchées.jpgDans ce numéro, nous avons souhaité interroger la thématique « de l’art et des femmes ». Quels sont leurs liens ? Les femmes ont-elles toujours été considérées comme des artistes ou bien simplement comme des « objets » à recréer ? De la préhistoire à l’Antiquité, les femmes sont représentées comme des déesses, des héroïnes. Elles ne sont cependant pas perçues comme des artistes.

    Il faut attendre le XIXe siècle pour commencer à voir des femmes s’imposer comme artistes. Et c’est en poursuivant leurs combats que le XXe siècle leur ouvre les portes des rencontres avec le public.

    Rappelons qu’en 1989, des affiches sont apparues dans les rues de NewYork. Elles ont été placardées par le groupe d’activistes féministes les Guerrilla Girls. Elles souhaitent ainsi interpeller les passants. Sur les affiches nous pouvions lire : « Faut-il que les femmes soient nues pour entrer au Metropolitan Museum ? Moins de 5% des artistes de la section d’art moderne sont des femmes, mais 85% des nus sont féminins ». Dans ce numéro nous avons souhaité donner la parole autant à des chercheuses qu’à des femmes artistes. Toutes témoignent de la difficulté à être (artiste). C’est cela l’empêchement. À la fois visible et invisible.

    Ont participé à ce numéro : Marie Bagi, Isabelle Bene, Anne- Claire Boshâ, Sonia Bressler, Michelle Brieuc, Hélène Bruller, Yvette Cagan, Anne Sophie Coppin, Anne Creissels, Catherine Lopez Curval, Pierrette Germain-David, Christine Jolly, Suzanne Larrieu, Fanny Levy, Claude Mesmin, Karin Müller, Anne Rougée, Erica Mancel Salino, Maria Giuseppina Scanziani,Valérie Simonnet, Catherine Stoessel.

    • Genre : Essai/Revue
    • ISBN : 979-1097042141
    • Nombre de pages : 252
    • Format : 15,5 x 22 cm 
    • Prix : 14€